Aller voir le feu d’artifice en pyjama

feu-artifice

« S’offrir un moment exceptionnel et notamment aller voir le feu d’artifice en pyjama… »

C’était un des conseils en forme de clin d’œil que je donnais aux parents dans l’introduction du livre pour enfants sur lequel je travaille en ce moment…

En corrigeant le texte le 15 juillet pour le transmettre à mon éditrice, je suis tombée sur ce passage, ma gorge s’est serrée…

Parce que oui… Quand j’avais cherché quels moments exceptionnels on peut partager avec un enfant de 4 ans, j’avais tout de suite pensé aux soirées du 14 juillet au cours desquelles ma grand mère nous embarquait, mes cousins et moi, dans la voiture pour aller voir le feu d’artifice sur la mer, et j’avais aussi songé au jour où les yeux d’un de mes enfants ont brillé quand je lui ai annoncé que nous allions retarder l’heure du coucher parce que nous allions partir voir le feu d’artifice. Il m’avait demandé : « en pyjama? » Et j’avais répondu : « Oui ! C’est encore mieux en pyjama ».

Il y a quelques jours, alors que nous étions postés en famille sur le pont de l’Alma avec une multitude de touristes en goguette pour observer la Tour Eiffel s’illuminer de mille feux, je n’avais pas pu m’empêcher de penser que nous étions une foule bien désarmée et qu’il serait facile  d’y faire un carnage. J’avais tâché de chasser ces images macabres de ma tête. Et je m’étais reprochée d’avoir des idées noires et l’esprit déformé par les attentats terroristes qui se répètent inlassablement depuis des mois…

Les faits ont donné raison à mes inquiétudes les plus sombres.

Je vais corriger ces quelques lignes avant de rendre mon texte, j’espère pourtant que j’aurai l’occasion d’emmener un jour mes petits enfants voir le feu d’artifice en pyjama.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *