Colère du matin, chagrin

arc en ciel

Se séparer le matin sur une dispute devant la porte de l’école.

Porter ce petit orage comme un boulet toute la journée.
Y penser pendant sa pause déjeuner.
Oublier en bouclant un dossier.
Pour une fois, bénir les nouvelles technologies qui permettent d’envoyer un petit message.
Préférer le bon vieux papier pour renouer.

Se retrouver à la fin de la journée et s’apercevoir que les éclairs se sont calmés.
Manquer le rendez-vous du soir, la tornade a tout dévasté.
Ramer pour retrouver le calme.

Retrouvailles du soir, espoir !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *