Exercices de style

exercice-de-style
Ce soir, l’atmosphère était légèrement tendue au début du dîner. Assez vite, le ton est monté et les enfants ont commencé à s’invectiver. Je ne supporte pas quand ils s’insultent. Je perds vite mon calme. J’aimerai tellement qu’ils se respectent. Bien sûr, leur père n’était pas encore rentré du bureau, je me retrouve toujours seule pour « gérer » ce genre de situation. Finalement, je me suis mise en colère. Ils ont fini de manger sans dire un mot et je les ai envoyés dans leur chambre. Quelle soirée galère.

Maman était véner ce soir, grave. On parlait tranquille de jeux vidéo avec mes frères quand elle a commencé à gueuler comme un putois. C’était n’importe quoi, ouaich, j’comprends vraiment pas pourquoi elle se prend la tête des fois. Elle me gonfle quand elle est comme ça. Chuis parti en claquant la porte pour qu’elle comprenne que moi aussi elle m’énerve.

Je suis rentré du bureau après le dîner des enfants. Tout le monde était dans son coin. Quand j’ai posé des questions, ils ont haussé les épaules. Ma femme était hors d’elle. J’ai bien senti qu’il valait mieux la laisser respirer un peu… Je me suis demandé s’il fallait que j’intervienne auprès des enfants.

Merci Raymond (Queneau), tu m’aides à prendre de la distance 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *