Jérôme est une maman comme les autres

jerome
Jérôme et Juliette ont deux enfants. Les contraintes professionnelles de Jérôme (il travaille en 2/8) lui permettent de sortir du boulot tôt. Il prend donc en charge le plus souvent les enfants en fin d’après-midi. 

Au lieu de faire la sieste pour se rattraper de sa courte nuit ou d’aller faire du sport (il est par ailleurs sportif de haut niveau), il file chez la nounou pour « récupérer » les enfants le plus tôt possible sinon il « culpabilise ».


Jérôme est un super papa, il ne renonce pas devant une sortie à la piscine avec les enfants. Jérôme est aussi un as du ménage, certes un peu maniaque. Il jongle aussi avec son emploi du temps pour faire les courses et assurer les rendez-vous des enfants chez le médecin.
Concilier vie professionnelle et vie de famille n’est pas une sinécure, il le sait. Mais il est plutôt heureux de son choix de vie et il lui semble naturel de jouer son rôle de père et d’époux.

Il y a quelques jours, il s’est rendu compte seulement à 20h30 qu’il fallait préparer un gâteau au chocolat pour l’anniversaire de Max à l’école le lendemain. Sans râler, il s’est donc mis à la cuisine.
Mais quelle n’a pas été sa surprise quelques jours plus tard, quand il a découvert dans le cahier de liaison de Max une photo de son fils soufflant fièrement ses bougies légendée du message suivant : « Max souffle ses bougies avant de manger le bon gâteau préparé par sa maman. »

Au moment où l’on parle de modifier le congé parental et où Valérie Pécresse évoque la figure d’autorité des pères qui n’ont pas envie de changer les couches, ça fait du bien de rencontrer Jérôme.
Il y a encore du chemin à parcourir pour trouver un meilleur équilibre entre les rôles des hommes et des femmes.

To be continued

1 réflexion sur « Jérôme est une maman comme les autres »

  1. peggy m

    Mon Jérôme à moi il s’appelle David. Et il est aussi en colère quand les tables à langer se trouvent uniquement dans les WC des nanas (il s’en fout, il y va quand même), quand sa belle-mère lui dit « oh laisse, je vais le faire » en parlant de donner le bain… Et même s’il pense que son statut d’homme en prend un coup quand il passe l’aspi en portant son tout-petit en écharpe, il trouve que son statut de père en prend une bien forte valeur ajoutée!!!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *