Le désespoir des squares

desespoir-squares

 

 

Ô tristes squares les soirs d’automne
Quand après la sieste on vient
Dans les feuilles mortes marcher
Avec son enfant promener
La nuit est à peine tombée
Les lampadaires sont allumés.

Ô tristes soirs pluvieux
Quand maman ne veut pas
Sortir au petit square
Les copains retrouver
Le toboggan fouler.

Demain c’est sûr, il fera sec
C’est promis, au square nous irons
Promener mon ennui
Retrouver tes amis…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *