Le plus beau métier du monde

plus-beau-metier
Elsa exerce le plus beau métier du monde.

Il est exigeant.
Il est épuisant.
Il est parfois extrêmement gratifiant.
Il est souvent terriblement déprimant.
Il n’est pas vraiment bien payé et pas toujours très valorisé.
Il est physiquement fatiguant.

Il demande de la patience, une bonne dose d’humour, une grande ouverture d’esprit, des talents d’orateur, pas mal de discipline et un certain sens de l’organisation…Il lui offre une certaine indépendance, mais il revient avec elle chaque soir à la maison.

Il la conduit chaque jour au contact des autres, au service des autres.
Elsa a presque un million de collègues qui, avec plus ou moins de bonheur, exercent aussi ce métier.

Elsa est prof…
Elle adore son métier, il fait d’elle une professionnelle épanouie.
Et les centaines d’élèves qu’elle a accompagnés depuis des années peuvent s’enorgueillir d’avoir croisé sur leur chemin un enseignant hors du commun, qui a fait changer leur parcours de vie. De projets en sorties, de rencontres en échanges, de réorganisation en discussions, toujours à la recherche pour jouer au mieux son rôle… tenir sa place pas facile, toujours sur le fil du rasoir…

J’espère que vos enfants auront eux aussi la chance de croiser un ou des enseignants qui changeront le cours de leur vie.
J’en ai rencontré.
Merci à Brigitte, Catherine et Sylvie, qui ont maintenant rangé leur cartable.
Bravo à Florence, Alexandra et Sibylle, toujours en chemin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *