Qui a dit que la vie avec un bébé n’était pas rock’n roll ?!

nuit
Je pensais pouvoir tenir le coup avec très peu de sommeil
, mais ça c’était avant.

Je croyais avoir atteint les limites de l’insomniabilité, mais ça c’était avant.

Je pensais que la vie avec un bébé n’était pas rock’n roll, mais ça c’était avant.

A la naissance de mon dernier enfant, j’ai découvert que la vie pouvait ressembler à une chanson de BB Brunes. Vous savez celle dont le refrain est : « mais la nuit, moi jamais, je ne dors » (c’est mieux que « Cendrillon » de Téléphone, vous me direz).

Alors…
J’ai bercé en chantant,
J’ai bercé en berçant,
J’ai bercé en dormant,
J’ai bercé en pleurant,
J’ai pleuré en berçant,
Et puis j’ai consulté.

Car un bébé qui pleure autant, je n’en avais jamais eu (mais rencontré si), et j’ai été rassurée quand le pédiatre m’a dit que ce n’était pas normal et qu’on allait trouver d’où venait le problème. On a trouvé.
Ne laissez pas pleurer vos nourrissons…
Dites-le aux parents ! 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *