Tu seras une femme, ma fille

tu-seras-une-femme
Les pages sexuées des catalogues de jouets ont tendance à m’horripiler. Pourquoi les filles s’épanouiraient-elles à faire le ménage et les garçons à jouer à la guerre ?

Si j’ai du mal à lire Françoise Héritier dans le texte, j’ai écouté son message. Je pense que le rôle qu’on a attribué aux hommes et aux femmes est avant tout culturel. Mais que ces rôles ont été déterminés il y a tellement longtemps qu’on ne peut même plus décrypter le pourquoi du comment. Si les femmes sont des cueilleuses et les hommes des chasseurs ce n’est pas à cause de leurs attributs physiques…

Sans vouloir espérer gommer des millénaires de pratiques traditionnelles, et tout en acceptant les différence entre les filles et les garçons, il m’a semblé important de ne pas mettre mes enfants dans des cases…

J’ai offert à mes fils des poupées, des dînettes, des cuisinières. Ils y ont beaucoup joué, ils ont aussi joué avec des « flingues » et des petites voitures… Je les fais participer aux tâches ménagères le plus possible.

Et puis un jour j’ai eu une fille.

J’ai reçu des dizaines de cadeaux de naissance, tous plus roses les uns que les autres. Et le plus étonnant est que tous ces cadeaux étaient des vêtements !

Mes fils avaient été gâtés de jeux d’éveil éducatifs en tous genres : des cubes, des boites à musique, des livres… Pour ma fille, point de jeux, c’est comme si elle n’était bonne qu’à être un porte manteau.

Moi la première, j’ai arpenté avec délice les rayons d’un célèbre supermarché de centre ville pour lui dénicher des petites blouses en liberty, j’ai adoré jouer à la poupée.

Je pense qu’elle jouera aussi avec des pistolets et qu’elle empruntera les voitures télécommandées de ses frères, mais je crains qu’elle subisse néanmoins les inégalités entre hommes et femmes.

Peut-être même qu’un jour un homme caquettera pour la faire taire…

2 réflexions sur « Tu seras une femme, ma fille »

  1. Isabelle

    Mmmh, ça sent bon l’idéologie du genre que l’on veut nous faire gober sous couvert d’égalité hommes / femmes.
    Quelles sont au juste ces fameuses inégalités hommes / femmes si criantes en France ?
    – l’inégalité des salaires à poste égal
    – la non présence des femmes à des postes de cadre sup.

    En Norvège, pays n°1 en matière d’égalité hommes/femmes; les femmes sont ultra majoritaires dans les métiers du « care » et les hommes dans les métiers d’ingénierie. Pourquoi ? Tout simplement parce que quand les femmes ont le choix de faire tous les métiers qu’elles souhaitent, elles font celui qui leur plait le plus.

    Des études montrent que :
    – à la naissance, les petites filles regardent plus longuement des photos de visage plutôt que des élèments de jeux de construction (les garçons font l’inverse).
    – en situation de gros stress, les femmes préfèrent être en compagnie de qqn pour parler alors que les hommes préfèrent être seuls
    – les hommes et les femmes ne rêvent pas de la même chose
    En fait les hommes et les femmes sont différents, complémentaires mais égaux.

    Ce n’est pas en forçant les filles à être des garçons et les garçons à être des filles que l’on va faire quoi que ce soit pour l’égalité homme / femmes mais en leur apprenant à être eux-même, à respecter les autres et les qualités et défaut de chacun (et en apprenant aux filles à mieux négocier leur salaire).
    J’ai une fille et un garçon. Ils jouent avec les mêmes jeux mais pas de la même manière et ils ont vraiment des centres d’intérêt différent.

    Répondre
    1. Camille Berta Auteur de l’article

      Loin de moi l’idée de vouloir faire « gober » une théorie à qui que ce soit.
      Je constate simplement que les inégalités sont attisées de toutes parts, et que nous y participons souvent à notre insu. Au delà des montants de salaires qui diffèrent et des postes de cadres dirigeants qui sont très peu partagés, les inégalités sont présentes au quotidien (dans le partage des tâches domestiques, les magazines féminins, l’industrie du vêtements…) et cantonnent les filles dans une case bien étroite.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *